Recommander un patient à un autre professionnel de la santé

OptoMag| 27 novembre 2016, Valentine Dagon

AOR_Optometrie

DAGON Valentine

27 novembre 2016

RÉSUMÉ

Lors de nos analyses optométriques, il n’est pas rare de constater des résultats singuliers, que nous souhaitons approfondir.

Nous devons donc parfois conseiller à notre patient d’aller consulter un autre professionnel de la santé.

Pour assurer une bonne communication du bilan de notre examen, un rapport détaillé et efficace est nécessaire.

Objectif et méthode

Le but de cet article est de recenser tous les points à respecter lors de la rédaction d’un rapport destiné à un professionnel de la santé, ainsi que de rappeler les méthodes de prise en charge des patients.

Résultats et conclusion

Une bonne communication de la part de l’optométriste, vis-à-vis des différents professionnels de la santé, est importante afin de valoriser nos compétences en matière de dépistage en santé oculaire.

Mots-clés

Lettre de recommandation, rapport, référer

Conflit d’intérêts

Aucun

INTRODUCTION

Lors de nos analyses optométriques, il n’est pas rare de constater des résultats singuliers, que nous souhaitons approfondir.

Nous devons donc parfois conseiller à notre patient d’aller consulter un autre professionnel de la santé afin d’obtenir un avis supplémentaire et éventuellement un diagnostic.

Quelques exemples de praticiens avec lesquels nous sommes amenés à collaborer :

  • Ophtalmologues
  • Orthoptistes
  • Généralistes
  • Pédiatres
  • Diabétologues
  • Cardiologues
  • Neurologue
  • Dermatologue
  • Rhumatologue
  • Oto-rhino-laryngologistes
  • Ergothérapeutes

MÉTHODES

Lorsque nous recommandons à un patient d’aller consulter un ophtalmologue ou un autre spécialiste, il est nécessaire de lui faire parvenir les résultats obtenus au cours de notre examen. En effet, il est important que le clinicien dispose de nos résultats professionnels et pas uniquement du discours du patient. Nos observations pourront le guider pour effectuer ses investigations.

Un rapport écrit de la situation le jour de l’examen est une méthode efficace.

Le courrier doit être clair, net et concis. Il doit énoncer les résultats utiles obtenus. En effet, seules les observations inhabituelles seront détaillées. Les résultats normaux peuvent être uniquement mentionnés comme tels, pour éviter que le rapport soit trop long et fastidieux pour le destinataire.

La lettre de recommandation ou le rapport doit contenir :

  • Adresse de l’ophtalmologue
  • Date
  • Objet
  • Liste des annexes
  • Une rapide explication de la situation
  • Les résultats des tests effectués :
    • Tests préliminaires
    • Réfraction
    • Vision binoculaire
    • Observation à la lampe à fente :
      • Segment antérieur
      • Segment postérieur
    • Autres résultats selon l’équipement à disposition :
      • Topographie
      • PIO
      • Épaisseur de la cornée
      • Photographie du fond d’œil
  • Demande d’envoi des résultats
  • Remerciements et salutations

Il est très important de bien décrire les signes cliniques observés ou mesurés, mais de ne jamais exprimer de diagnostic. Il peut être intéressant de s’aider d’un ouvrage ophtalmologique afin de communiquer avec les termes appropriés.

Concernant la prise de rendez-vous chez le professionnel de la santé, les modèles d’assurances maladie traditionnels permettent au patient de consulter directement un spécialiste de son choix. Néanmoins, certains modèles dits de type « Médecin de famille » ne laissent pas à l’assuré le libre choix de son médecin. Celui-ci doit, en premier lieu, consulter son généraliste qui le référera au spécialiste si nécessaire. Cependant, cette restriction ne s’applique pas aux visites ophtalmologiques.

Par conséquent, nous pouvons recommander notre patient à un ophtalmologue généraliste ou spécialiste sans contrainte.

En fonction du type d’assurance dont il dispose, nous devrons le référer chez son médecin généraliste voire directement chez un spécialiste si l’on suspecte une pathologie d’ordre général.

Plusieurs méthodes de contact peuvent être envisagées :

  • Le patient contacte le professionnel en question et fixe un rendez-vous. Une fois la date connue, le rapport est envoyé.
  • L’optométriste contacte le professionnel en question et fixe un rendez-vous dans un délai approprié à l’urgence de la situation. Il envoie ensuite son rapport au praticien.
  • L’optométriste envoie son rapport détaillé en demandant au secrétariat de contacter le patient pour fixer un rendez-vous dans un délai approprié.

Chacune des options nécessite un suivi de la part de l’optométriste afin d’être certain que le patient sera bien pris en charge.

DISCUSSION

À la suite d’un examen optométrique ne révélant pas de résultats inhabituels, il peut tout de même être intéressant de partager notre bilan avec les professionnels de la santé en relation avec notre patient. En effet, certaines observations peuvent être pertinentes pour le suivi du patient sur le long terme.

RÉSULTATS ET CONCLUSION

L’échange épistolaire est efficace afin d’assurer la transmission des informations entre praticiens.

Une bonne communication de la part de l’optométriste, vis-à-vis des différents professionnels de la santé, est importante afin de valoriser nos compétences en matière de dépistage en santé oculaire.

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez mettre en pratique ces propositions de communication ? Retrouvez un exemple de lettre type dans votre espace membre.

aor-img-magazine

Télécharger le magazine électronique AOR

Recevez le dernier numéro de notre eMagazine

Nous contacter

Adresse du secrétariat

Association des Optométristes Romands
Secrétariat AOR

Rue des Forgerons 18
CH-2065 Savagnier

Retour en haut