ANISOCORIES ET DEGRÉ D’URGENCE


COINUS Emilie

Janvier 2018

RÉSUMÉ

L’examen des pupilles fait partie des examens préliminaires de base qu’il revient à l’optométriste d’effectuer, au minimum, lors de chaque première visite. Il peut révéler une anisocorie, parfois signe d’un problème aux répercussions neurologiques, potentiellement, mais heureusement, rarement sévère. Dans cet article. Nous vous proposons de revenir sur les bases anatomiques, afin de mieux comprendre la cause des principales anisocories et l’enjeu de son dépistage.

Mots-clés

Anisocorie, pupille, Syndrome de Claude Bernard Horner, CBH, Pupille d’Adie, paralysie du nerf oculomoteur, urgences en ophtalmologie.

Si vous souhaitez accéder à l’entier des publications, veuillez vous connecter ou adhérer à notre association

Laissez un commentaire