AOR

L’ANGIOGRAPHIE À LA FLUORESCÉINE ET AU VERT D’INDOCYANINE

GONCERUT Matthieu Bsc.

Janvier 2018

RÉSUMÉ

Objectif

Cet article permet de comprendre la différence entre l’angiographie à la fluorescéine et l’angiographie au vert d’indocyanine. Il explique également ce que le vert d’indocyanine met en évidence.

Méthode

Après injection du produit de contraste (fluoréscéine ou vert d’indocyanine), des photos du fond d’œil du patient sont prises à des temps donnés.

Résultats et discussion

L’analyse d’une angiographie au vert d’indocyanine repose sur les mêmes principes généraux que celle d’une angiographie à la fluorescéine, à savoir la détection d’une fluorescence pathologique, soit une hypofluorescence ou une hyperfluorescence.

Conclusion

Ces deux méthodes d’investigation sont indispensables pour analyser la circulation rétinienne et choroïdienne.

Mots-clés

Angiographie ; fluorescéine ; indocyanine ; inflammation ; choroïde ; perfusion.

Conflit d’intérêts

Il n’y a aucun conflit d’intérêt.

Si vous souhaitez accéder à l’entier des publications, veuillez vous connecter ou adhérer à notre association

You do not have access to this post.

Laisser un commentaire

Panier
Votre panier est vide
Retour haut de page