IMAGERIE OCT-SA DE PROLAPSUS CONJONCTIVAUX ET CAVITÉS HYPORÉFLECTIVES CONJONCTIVALES SOUS LENTILLES SCLÉRALES


FERREIRA Sarah, COINUS Emilie, MINDER Sandro, Hashemi Kattayoon M.D.

Août 2017 – Paru dans l’Opto’Mag #2

RÉSUMÉ

Objectif

Cet article a pour but d’imager à l’aide d’un OCT du segment antérieur (AS-OCT) les prolapsus conjonctivaux rencontrés fréquemment sous une lentille sclérale.

Patients et méthodes

10 porteurs de lentilles sclérales ont subi un AS-OCT, dans les quatre quadrants au niveau de la zone d’appui de la lentille sur la conjonctive. Puis, 5 minutes après le retrait de la lentille, un deuxième AS-OCT a été effectué au même endroit.

Résultats et discussion

Avec la lentille sclérale, il existe la présence de prolapsus conjonctivaux associés à des cavités hyporéflectives conjonctivales présumant être des bulles d’air. Après le retrait de la lentille, le prolapsus conjonctival ainsi que les cavités disparaissent.

Conclusion

Les lentilles sclérales semblent induire une pression négative qui aspire la conjonctive en direction du centre, créant ainsi des cavités hyporéflectives conjonctivales. Celles-ci semblent être des bulles d’air sous-conjonctival en raison de la résorption spontanée quelques minutes après le retrait de la lentille.

Cette hypothèse est soutenue par le fait que lorsque la pression négative est réduite (par un diamètre plus petit, une interface plus fine et plus régulière et un bord de la lentille plus plat), les cavités hyporéflectives n’existent pas.

Mots-clés

OCT du segment antérieur (AS-OCT), lentille sclérale, prolapsus conjonctival, cavités hyporéflectives

Conflit d’intérêts

Aucuns

Si vous souhaitez accéder aux publications, veuillez vous connecter ou adhérer à notre association

Laissez un commentaire