L’atropine à faible dose pour freiner la progression de la myopie chez les enfants


COLOSOV Sandrine

30 novembre 2016

Résumé

Le trouble oculaire le plus courant est la myopie [1]. De plus, sa prévalence a augmenté durant ces dernières décennies [2]. Ce phénomène préoccupe la santé publique car la myopie fait partie des facteurs de risque pour plusieurs pathologies oculaires [1]. Puisque le risque de maladie augmente avec le degré de myopie, freiner la progression de la myopie devient fondamental. Différentes solutions ont alors été mises en place pour limiter son augmentation. En comparant les méthodes, plusieurs études montrent des résultats plus significatifs avec le traitement à l’atropine faiblement dosée.

Mots-Clés

Myopie, atropine, progression, vision des enfants

Si vous souhaitez accéder à l’entier des publications, veuillez vous connecter ou adhérer à notre association

Laissez un commentaire